top of page

KARUKERA, LES LÉGENDES DE KAIA :

L'AUTEUR 

IMG-20190816-WA0044.jpg

1) Biographie 

Malik "M.K." Jirha est né en 1989 alors que les archipels, hélas, se brisaient sous les ouragans et que les murs, heureusement, s’effritaient sous les marteaux.

Il a vécu en Guyane, à Saint-Martin, en Guadeloupe et dans plusieurs villes de la France continentale – il ne compte plus les déménagements et son cœur est définitivement écartelé entre tous ces endroits.

Son parcours scolaire et professionnel fut tout aussi instable, valsant entre la littérature, l’histoire-géographie, l’information-communication, le monde de l’entreprise, de l’associatif et de l’éducation.

Il est, dès son plus jeune âge, passionné par les récits. C’est tout naturellement qu’il ne cessera de tenter de raconter des histoires, parfois à ses dépens et à ceux de son entourage.

 

Karukera, Les légendes de Kaia est son premier roman. Il espère que ce livre aura d’heureuses conséquences. Bien sûr, étant issu de la génération du cyclone, il n’a aucune certitude, sauf celle de l’effondrement.

2) Projets 

 

L’auteur travaille en ce moment sur un recueil de poésie écrit à quatre mains avec son filleul adolescent. Le recueil sera publié sous son nom civil.

Côté fiction, sous le pseudonyme M.K. Jirha, il souhaite faire de Karukera une véritable saga au long cours, qui s’étalera sur plusieurs générations de personnages et qui empruntera aux codes de divers genres. Deux ouvrages sont en chantier : un spin-off qui s’adressera à un public plus jeune, ainsi qu’une suite directe aux Légendes de Kaia.

3) Le mot de l'auteur

"J'ai toujours aimé écrire, mais mener un projet à son terme ne m'était pas encore arrivé. Karukera, Les légendes de Kaia est le premier long roman que je suis parvenu à terminer. C'est un récit évidemment pétri de mes références, de mes expériences, de mes valeurs et obsessions...

 

[...]

Ma chère Guadeloupe occupe la place centrale de cette œuvre- certains de ses lieux emblématiques sont le théâtre de scènes cruciales (et en particulier l’habitation Zévallos). Son histoire réelle ou fantasmée ainsi que sa quête identitaire sont représentées dans ce livre. On peut en effet y croiser des clins d’œil historiques et contemporains, mais également de nombreux éléments issus de la mythologie antillaise et caribéenne, revisités à travers le prisme de mon imaginaire et de thèmes actuels importants à mes yeux. Une autre ambition de ce conte : valoriser la langue, les expressions et les spécificités littéraires guadeloupéennes. ​

[...]

Les péripéties racontées dans ce livre se suffisent à elles-mêmes. C'est une aventure complète. Cependant, si je parviens à me dépêtrer des fils narratifs dans lesquels je me suis entortillé, j'aimerais vraiment poursuivre ces légendes dans une ou plusieurs suites."

bottom of page